Visitors 2
1 of 11 photos


Le temple de Nataraja fut érigé vers la fin de la dynastie Chola (907 à 1310).

Selon la légende, Shiva et Kali entamèrent un concours de danse soumis au jugement des dieux dans une forêt proche. Shiva acheva sa chorégraphie par un lancer de jambes que Kali fut incapable de reproduire; il obtint ainsi le titre de Nataraja, seigneur de la danse. Shiva est vénéré sous cette forme dans ce beau temple shivaïte. Contrairement à la plupart des temples, Shiva n'y pas honoré sous la forme d'un lingam, le principal objet de culte étant un Nataraja de bronze.

L'édifice initial a depuis longtemps disparu, noyé sous les ajouts laissés par la piété des dynasties successives. Quatre hauts gopurams signalent la limite du périmètre sacré de 22 ha.